Chargement du logo

Nathalie Brillant Rannou

Poésies contemporaines, lectures sensibles, écritures créatives et numériques, théories de la réception et de l’enseignement littéraire… constituent mes principaux centres d’intérêt en tant que maître de conférences au sein du CELLAM. Après avoir conçu le volet « poésie » du séminaire ETPA à l’UMR Litt&Arts de Grenoble, j’interviens dans le groupe de Lectures et Médiations Numériques, pilote les projets Louis Guilloux et développe le séminaire de recherche en Didactique de la Littérature à l’Université Rennes 2. Vidéos de lecteurs, tenue de Carnets, autolecture, aiguillonnent pour moi enseignement et recherches, persuadée que les pratiques culturelles et artistiques, ainsi que les textes réflexifs d’écrivains, sont des leviers pour l’enseignement. En outre, je m’exprime à loisir à travers la photographie et l’expression poétique sous diverses formes. Mes travaux me mènent au Brésil, au Liban, dans diverses villes d’Europe, ce qui alimente l’utopie selon laquelle l’expérience littéraire est une chance bénéfique pour tous.

Livres de l'auteur.ice

Autobiographies de chercheur.se.s, lecteur.ice.s, scripteur.ice.s

$7.99$40.00
sous la direction de
Bénédicte Shawky-Milcent, Nathalie Brillant Rannou,
François Le Goff, Nathalie Lacelle

 

Dès la fin des années 1990, une génération de didacticiens de la littérature, soucieux de la subjectivité des élèves entreprend d’interroger l’expérience vécue des lecteurs, experts ou apprentis. Depuis l’intérêt porté aux autobiographies de lecteurs de Pierre Dumayet, Annie François, Agnès Desarthe…, l’objectif est de dépasser les postures prescriptives afin de cerner les processus en jeu dans le rapport du lecteur aux textes littéraires. Cette ambition portée en premier lieu par Gérard Langlade, Annie Rouxel, Marie-José Fourtanier, Jean-François Massol, ne cède rien aux exigences de la recherche en littérature. On note d’ailleurs qu’au gré des décennies d’engagement en didactique, chacun de ces chercheurs s’est fortement impliqué en littérature : Jean-François Massol est reconnu en tant que spécialiste de Roger Martin du Gard, Annie Rouxel a notamment travaillé sur Gide, sur l’Oulipo, Marie-José Fourtanier sur les littératures francophones.

Mais ces pionniers en didactique de la littérature n’oublient jamais leur but : contribuer au renouvellement de l’enseignement du français, déverrouiller les pratiques sclérosantes, interpeller la créativité des élèves et des enseignants, défendre les Lettres et les arts partout où leur transmission passerait pour secondaire ou désuète.

Aussi, le volume que nous entreprenons dans une tonalité ouvertement amicale, ne se cantonne pas à sa fonction d’hommage : il tente de contribuer à une connaissance toujours accrue des rouages de la lecture, de l’écriture et de la didactique de la littérature dans une démarche empirique et l’expérience du faire. Nous proposons aux contributeurs qui se reconnaissent dans les travaux menés depuis Grenoble, Toulouse, Rennes, ou qui ont partagé une partie du chemin, de s’emparer à leur manière, non sans plaisir, du protocole des autobiographies de lecteur, de scripteur auquel nous ajoutons celui de chercheur.

AVEC LA PARTICIPATION DE :

Sylviane Ahr • Claire Augé • Marie Bernanoce-Brulotte • Laurence Bertonnier • Béatrice Bloch • Nathalie Brillant Rannou • Magali Brunel • Micheline Cambron • Jean-Charles Chabanne • Marie-Sylvie Claude • Noël Cordonier • Sylvie Dardaillon • Séverine De Croix • Isabelle De Peretti • Neide Luzia de Rezende • Olivier Dezutter • Micheline Dispy • Jean-Louis Dufays • Jean-Louis Dumortier • Sylvie Farré • Sonya Florey • Marie-José Fourtanier • Aldo Gennaï • Marcel Goulet • Violaine Houdart-Mérot • Nathalie Lacelle • Gérard Langlade • Véronique Larrivé • Dominique Ledur • François Le Goff • Monique Lebrun • Stéphanie Lemarchand • Brigitte Louichon • Luc Maisonneuve • Catherine Mariette • Jean-François Massol • Catherine Mazauric • Sébastien Ouellet • AMarie Petitjean • Annie Rouxel • Max Roy • Marion Sauvaire • Anne Schneider • Amor Séoud • Pierre Sève • Bénédicte Shawky-Milcent • Noëlle Sorin • Christian Vandendorpe • Jean Verrier • David Vrydaghs • Cendrine Waszak

Voies du sensible : expériences dans l’enseignement de la littérature

$9.99
sous la direction de
Nathalie Brillant Rannou, Marion Sauvaire, François Le Goff

 

Longtemps refoulé de l’enseignement car suspecté de nuire à une acquisition rationnelle des savoirs, le sensible est aujourd’hui objet de considération, tant dans le champ scolaire que dans l’espace social. Levier capital pour la communication, vecteur de vie commune et de partage, le sensible concerne au premier chef la didactique de la littérature qui, depuis plus de vingt ans, interroge les capacités d’apprentissage du sujet lecteur.

Dans ce premier volume rassemblant une partie des travaux présentés lors des 20es Rencontres des chercheuses et chercheurs en didactique de la littérature, des spécialistes rendent compte diversement des effets de la prise en compte du sensible en cours de français, depuis la maternelle jusqu’à la formation des enseignants. Les notions de corps sensible, d’empathie fictionnelle, de voix, parmi d’autres, balisent la sélection d’expérimentations analysées.

 

AVEC LA PARTICIPATION DE :

Sonya Florey • Noël Cordonier • Cécile Couteaux • Marion Mas • Anne Schneider • Isabelle FErry • Bénédicte Shawky-Milcent • Ana Dias-Chiaruttini • Aurélie Armellini • Sylvie Laurent-Farré • Nadine Pairis • Samira Bahoum • Samira Malaki • Nathalie Borge • Véronique Larrivé • Neide Luzia de Rezende • Gabriela Oliveira • Sarah Vervloet Soares • Kirsten Husung • Rosiane Xypas • Tonia Raus • Sébastien Thilges • Corinne Frassetti-Pecques • Caroline Allingri • Antje-Marianne Kolde • Catherine Fidanza • Bénédicte Duvin-Parmentier • André Scherb • Claudine Desmoulières • Virginie Glory