Logo Loading

Marion Sauvaire

Occitane d’origine, latine de cœur, québécoise d’adoption, je m’évertue à ouvrir et explorer des espaces de dialogues.

Deux maitrises, en Lettres modernes et en Didactique du FLE, réalisées à Montpellier m’ont amenée à enseigner le français et la littérature dans divers pays : le Venezuela, le Chili, la France, la Martinique. De ces expériences variées auprès d’élèves, d’étudiants et d’enseignants en formation est né mon désir d’explorer ce que la lecture littéraire apporte à la compréhension de notre diversité, individuelle et collective. Ce désir s’est concrétisé dans une thèse, sous l’impulsion de Gérard Langlade et d’Érick Falardeau, qui m’ont accompagnée dans l’aventure de la première cotutelle internationale entre l’université Laval de Québec et l’université de Toulouse II. En 2013, j’ai soutenu ma thèse, qui s’intitule Diversité des lectures littéraires. Comment former des sujets lecteurs divers ? Depuis, je suis professeure et chercheuse en didactique de la littérature à l’université Laval. Mes travaux portent sur la didactique de la littérature dans l’enseignement secondaire et supérieur en français langue première. Je m’intéresse à des questions épistémologiques et théoriques, en particulier à l’herméneutique contemporaine comme fondement des théories de la lecture. J’essaye de contribuer à une herméneutique du divers, dans une visée éthique, ouverte au pluralisme. Par ailleurs, je mène plusieurs recherches collaboratives sur l’enseignement et l’apprentissage de la lecture, de l’écriture réflexive et du débat interprétatif.

Author's books

Choix des options Ce produit a plusieurs variations. Les options peuvent être choisies sur la page du produit
Comparer

Voies du sensible : expériences dans l’enseignement de la littérature

$9.99
sous la direction de
Nathalie Brillant Rannou, Marion Sauvaire, François Le Goff

 

Longtemps refoulé de l’enseignement car suspecté de nuire à une acquisition rationnelle des savoirs, le sensible est aujourd’hui objet de considération, tant dans le champ scolaire que dans l’espace social. Levier capital pour la communication, vecteur de vie commune et de partage, le sensible concerne au premier chef la didactique de la littérature qui, depuis plus de vingt ans, interroge les capacités d’apprentissage du sujet lecteur.

Dans ce premier volume rassemblant une partie des travaux présentés lors des 20es Rencontres des chercheuses et chercheurs en didactique de la littérature, des spécialistes rendent compte diversement des effets de la prise en compte du sensible en cours de français, depuis la maternelle jusqu’à la formation des enseignants. Les notions de corps sensible, d’empathie fictionnelle, de voix, parmi d’autres, balisent la sélection d’expérimentations analysées.

 

AVEC LA PARTICIPATION DE :

Sonya Florey • Noël Cordonier • Cécile Couteaux • Marion Mas • Anne Schneider • Isabelle Ferry • Bénédicte Shawky-Milcent • Ana Dias-Chiaruttini • Aurélie Armellini • Sylvie Laurent-Farré • Nadine Pairis • Samira Bahoum • Samira Malaki • Nathalie Borge • Véronique Larrivé • Neide Luzia de Rezende • Gabriela Oliveira • Sarah Vervloet Soares • Kirsten Husung • Rosiane Xypas • Tonia Raus • Sébastien Thilges • Corinne Frassetti-Pecques • Caroline Allingri • Antje-Marianne Kolde • Catherine Fidanza • Bénédicte Duvin-Parmentier • André Scherb • Claudine Desmoulières • Virginie Glory

Choix des options Ce produit a plusieurs variations. Les options peuvent être choisies sur la page du produit
Comparer